L’Etat Civil à Baba-Garage.

Comité d’initiative pour la Promotion de Baba-Garage- le 20/01/2010

« Imaginez un homme d’un âge bien avancé ou une femme, un bébé au dos, venus faire le rang devant le siège du Conseil Rural de Baba-Garage ».

Ce n’est pas un attroupement de gens recevant un don ou accueillant une personnalité officielle, mais bien des personnes n’ayant jamais eu d’acte d’état civil. Et elles sont nombreuses les familles rurales qui comptent un nombre important de membres n’ayant pas été enregistrés dans les registres d’actes de naissance.

Et du bébé sur le dos de sa mère au vieillard somnolant sous l’arbre à palabres, ils sont là, ignorant tout de leurs dates de naissance.

C’est pour lutter contre ce phénomène que le Conseil Rural de Baba-Garage a organisé de concert avec le Tribunal Départemental de Bambey une journée d’audience foraine le 7 janvier 2010. Mais face à l’ampleur de la situation, une semaine supplémentaire a été organisée pour permettre à un grand nombre de se procurer le précieux papier.

Malgré tous ces efforts, il urge de mener une campagne tous azimuts de sensibilisation en direction des habitants pour la déclaration des enfants à la naissance.

Les Chefs de village qui représentent l’administration auprès des familles se doivent d’enregidter les naissances et de faire les déclarations nécessaires pour l’obtention du bulletin de naissance.

Cela évitera certainement à devoir recevoir en un laps de temps près de 1000 personnes ou à voir les élèves de l’école élémentaire ou du collège faire des pieds et des mains à l’approche des examens. Et tout le monde doit s’y mettre, Sous-Préfet, Conseil Rural, Tribunal, Chefs de villages et de carrés, groupements de femmes ou associations de jeunes.

Le Coordonnateur

Malick Ganila NDIAYE

line
footer
Tous droits réservés | JappalMaJapp.org 2009 | Site crée par linkble