L’Education à Baba Garage

L’éducation joue un rôle important dans toutes les sociétés. C’est par elle qu’elles s’appliquent à maintenir vivant leur idéal, à imposer leurs tables de valeurs et à préparer l’enfant dans le monde de demain. Les populations de Baba Garage, réunies autour du Comité d’initiative pour la promotion de la localité l’ont bien compris. Fort des acquis sur le terrain durant les cinquante dernières années des succès et des contraintes de tous ordres, le Comité s’est investi vers la fin des années 1990 pour le recrutement massif d’élèves et la bonne marche des écoles.


Avec une première école construite en1953  et trois autres installées entre 1990 et 1994, il fallait faire vite. L’initiative d’ouvrir d’autres établissements avait permis au Comité de s’appuyer sur des statistiques plus à même de convaincre les autorités scolaires de créer un centre d’examen pour le CFEE (Certificat de fin d’études élémentaires) et plus tard un collège d’enseignement moyen (CEM) avec à la clef un centre pour le Brevet de Fin dEtudes Moyennes (BFEM) doublé d’un centre d’accueil (Pensionnat). Sur fonds propres obtenus grâce à des souscriptions libres, volontaires et citoyennes, le Comité d’Initiative avait mobilisé près de 5 millions de FCFA (8000€) pour monter le Collège qui démarrera avec 168 élèves en octobre 2002. L’équipe pédagogique et d’encadrement était alors constituée d’un Principal, d’un Surveillant et de trois Professeurs enseignant les Maths,le Français, les Sciences,l’Histoire et la Géographie.

Pour aider les élèves en provenance de la trentaine d’écoles, le Comité, en partenariat avec l’Association Terre d’Afrique de Cierp-Gaud et l’Association Solidari-Terre de Lyon en France, a mis sur pied le centre pour accueillir les potaches qui n’avaient pas de famille d’accueil en octobre 2003 avec un investissement de près de 16 500 €.

Normal alors si le Collège atteint un taux d’admis de 60% très loin devant d’autres qui ont à peine 30%. Mais revers de la médaille le rush créé par ces bons résultats allait porter un sacré coup au Collège dont les élèves viennent de partout.

Aujourd’hui les 16 classes reçoivent près de 700 élèves. Le problème de salles a poussé la direction à réduire les classes de 18 à 16.

Avec les campagnes successives de mauvaises récoltes et de pénurie, le pensionnat du CEM se démène comme un beau diable pour subvenir aux besoins des élèves internes qui ne cotisent que 30€ par an.

Si l’on sait qu’il faut 5 tonnes de riz par an (1400€), 700 litres d’huile (1000€), 200 kilos de sucre (150€), et 1200€ de dépenses de fonctionnement (courant, eau et charges diverses , on voit combien gérer un centre d’accueil est difficile.

Pourtant l’Administration de l’Ecole et l’association des Parents d’Elèves tiennent coûte que coûte à le garder car ce pensionnat a permis de lutter contre les déperditions scolaires. Enfin le Collège BAD est venu au bon moment. Avec un déficit criard de salles et de manque de tout, la Banque Africaine de Développement est à la rescousse du Collège avec 11 salles de classes, une Direction, une infirmerie, un logement du gardien, 2 blocs sanitaires, 1 terrain de sport multifonctionnel, 1 salle pour assistance sociale, et une bibliothèque à coté de la salle informatique.

Avec  la création très souhaitée du Collège de Dinguiraye, Baba Garage pourra espérer sous peu l’installation d’un Lycée et comme dirait l’autre, « un enfant pourra faire toutes ses études jusqu’au Bac dans son arrondissement et fréquenter l’Université de Bambey la Capitale Départementale distante seulement de 28 Km.

Alors on pourrait dire « HEUREUX L’ÉTUDIANT QUI PEUT SUIVRE SON COURS SANS SORTIR DE SON LIT »

De Baba Garage Malick GANILA  NDIAYE.

  1. Monsieur Diop LHG dit :

    bonsoir monsieur Diop hé ! excusez moi ! monsieur Ndiaye , franchement vous avez bien contribué à la création du collége de Dinguiraye et au delà de ce beau geste , contribuer à l’avenir de toute une localité !
    chapeau!

  2. serigne mbacké dit :

    Félicitation grand malick et tous ceux qui ont participé à ce long processus de création des infrastructures sociales dans notre localité….

line
footer
Tous droits réservés | JappalMaJapp.org 2009 | Site crée par linkble