La Fondation NDIA crée sa Banque Coopérative Céréalière

Baba-Garage Décembre 2009.

Le quartier le moins nanti de Baba-Garage n’en pouvait plus de continuer à servir de « réservoir » de domestiques, dockers,ouvriers . Obligés par la crise de se regrouper, les 18 familles ont mis sur pied une banque céréalière coopérative. Et pour ce faire elles ont fixé des droits d’adhésion en …nature (30kg de mil, arachides, et haricots) et 2.50€ de part sociale.

Elles sont entrées en contact avec les associations Terre d’Afrique, dirigée par Claude Schaeffer de Cierp-Gaud et Jappal Ma Japp, présidée par Jacques Touchard de Gouaux. Celles-ci ont mis à disposition gracieusement un local construit et équipé au profit des activités de la Fondation. L’objectif est l’épargne en nature, le commerce de céréales et la transformation de produits agricoles entre autres.

Cette coopérative s’est ouverte aussi aux familles voisines et est en train de lutter contre les pratiques spéculatives des commerçants qui en octobre achetaient des produits à bas prix avant de les revendre presque au double avant l’hivernage (mois de juin).

Aujourd’hui, d’autres villages veulent imiter l’exemple du quartier NDIA en vue d’un mieux être. Les associations françaises en ont conscience mais ça c’est un autre challenge.

Le coordonnateur Malick Ganila NDIAYE.

Les travaux en cours de finition, les premiers arrivages d’arachides et de céréales nous ont permis d’assister au lancement de cette nouvelle structure.

Voici quelques images du jour de l’inauguration.


line
footer
Tous droits réservés | JappalMaJapp.org 2009 | Site crée par linkble